Login Register

Les projets d’Enactus 2017

Avec leur projet « GAINDE » l’équipe Enactus de l’Institut Polytechnique Panafricain de Dakar a

ciblé l’association des producteurs maraichers de la ville de KAYAR, au Sénégal. Ce projet
apporte une solution immédiate pour réduire les pertes de productions agricoles dues au manque
d’espaces de stockage. Enactus IPP a construit un hangar écologique à base de matériaux
recyclés et a coût minime. Avec ce hangar et une formation en techniques de construction
alternatives, le revenu des producteurs a augmenté de 35%, et 945 000FCFA de profit généré
par le hangar en deux mois.

 

L’équipe Enactus Supdeco a voulu contribuer au développement économique des femmes du

Fouta par la promotion de l’initiative privée. Pour les habitants de SAARE MAWDE et de
GALOYA, MBOLO BIRANE et DIABA, le manque criard d’eau, de systèmes d’irrigation des eaux,
et de ressources financiers, est un handicap qui met un frein au développement de cette région
du Nord. Les étudiants ont mis en place un système d’irrigation qui distribue l’eau dans les
champs, délimiter un périmètre maraicher avec des piquets pour sécuriser les champs et introduit
de nouvelles variétés de semences pour augmenter la productivité. L’équipe ENACTUS Supdeco
s’est aussi investie dans la réhabilitation et l’équipement de la case de santé de SAARE à hauteur
de 450.000 FCFA. Leur système de microcrédit a prêté près de 9.334.335 FCFA aux femmes.

 

L’équipe Enactus de Thiès nous propose le projet T-ENERGY, au profit des populations de
« KEUR ALE GAYE », un village situé à 44 km de Thiès. L’abondance du Typha, une plante
envahissante et nuisible à la semence, occupe les terres cultivables des habitants de « KEUR
ALE GAYE. Avec l’initiative des étudiants de l’équipe Enactus de l’université de THIES, les
habitants ont appris à transformer cette plante en bio-charbon pour une utilisation domestique.
La commercialisation du charbon à base de typha, a généré un revenu mensuel de 2.272.000
FCFA pour le GIE partenaires dans la transformation.

 

 

« DIMBALI », nommé après le fruit «Dimb», plus connu scientifiquement sous le nom de

«Cordyla Pinnata», est un projet ambitieux visant à résoudre le problème de l’envahissement
d’un arbre appelé DIMB dans le village de « Ngayenne Sabakh » en transformant ses fruits en
poudre pour la consommation, créant ainsi une activité économique et une source de revenue,
tout en luttant contre la malnutrition chez les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes
âgées de cette communauté.
L’opportunité s’est présentée en la découverte des qualités nutritives des fruits du
«Dimb», très efficace pour lutter contre la malnutrition. Pour résoudre ces problèmes, l’équipe
ESP Enactus a fabriqué une farine fortifiée avec le fruit de Dimb, enrichies avec la farine de
fruits de Baobab et la farine de mil. La farine fortifiée à base du Dimb contient plus de
potassium qu’une banane, plus de calcium que le lait et plus de vitamine C qu’une orange.
L’équipe Enactus de l’ESP a ensuite construit pour les femmes membres de la FAVEC
(GIE) un séchoir solaire, capable de sécher 20 kg) de Dimb toutes les 72 heures et
complétement à l’abri de l’infiltration des rayons X solaires afin de conserver tous les éléments
nutritifs du fruit.
Trente-six femmes de la FAVEC ont produit 2000 pots (500g/pot) de farine pour 750
FCFA/pot avec un investissement initial de 400 FCFA /pot, en deux mois, augmentant ainsi leur
revenue de 700000 FCFA pour les 2 mois.
L’équipe a également planté plus de 600 arbres dans deux villages et a collaboré avec
la société « SATECH » spécialisée dans les énergies renouvelables pour électrifier les villages de

« Ngayenne Sabakh » et « Sambé Nguinth ».